Archive de l’étiquette covid-19

Quelles activités de plaisance sont autorisées?

Le préfet maritime de l’Atlantique a pris hier un arrêté règlementant temporairement les activités maritimes sur le littoral Atlantique afin de faire face à l’épidémie de COVID -19.

Il apporte quelques précisions sur les activités nautiques dont certaines restes autorisées, notamment (extrait):

  • Les activités physiques de personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu restent autorisées ;
  • La navigation nécessaire à la mise en hivernage ou la vérification des lignes de mouillages des navires de plaisances mouillés hors des ports maritimes est autorisée . Le plaisancier effectuant ces opérations doit pouvoir présenter aux unités de police les documents relatifs à la propriété du navire, ainsi que l’autorisation de mouillage.

Pour l’essentiel cependant, la préfecture maritime rappelle la nécessité de rester chez soi et de reporter ses sorties en mer afin de nous protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours et de santé!

Consultez le texte intégral en cliquant sur ce lien vers l’arrêté de la préfecture maritime de l’Atlantique n°2020-109 du 2 novembre 2020.

Du nouveau pour les professionnels

ACCÈS À L’EAU POUR LES PROFESSIONNELS DU NAUTISME :  LA FEDERATION DES INDUSTRIES NAUTIQUES OBTIENT DU GOUVERNEMENT SON AUTORISATION SUR TOUT LE TERRITOIRE

Depuis plusieurs semaines, la Fédération des Industries Nautiques travaille pour permettre aux professionnels du nautisme d’accéder à la mer afin de mettre à l’eau leurs bateaux et préparer au mieux  la saison estivale.

Après un dernier échange avec les services du Premier Ministre, une instruction en ce sens a été adressée en fin de matinée (du 23/04) par le Secrétaire général de la Mer aux préfectures maritimes de toutes les façades métropolitaines et ultramarines.

Cette instruction doit désormais permettre aux professionnels à la fois d’accéder aux infrastructures portuaires (cales de mises à l’eau, zones techniques et de grutage) dans l’ensemble des ports de plaisance mais aussi de naviguer afin de convoyer les bateaux vers leurs places de ports et leur lieu de mouillage (sur corps-morts, bouée d’amarrage ou en mouillage forain).

La FIN rappelle qu’il s’agit d’un dispositif pour les professionnels et demande aux plaisanciers de respecter les mesures de confinement. Sur ce sujet, la FIN travaille pour que le « retour à l’eau » se fasse au même moment que le déconfinement. Pour cela, les professionnels sont en train de préparer les conditions sanitaires pour accueillir les pratiquants en toute sécurité.

Article original : suivre ce lien.