• 06 87 24 95 06

Archive mensuellefévrier 2015

Assemblée Générale de l’UNAN 29 du 28 février 2015

Etaient présents :  

  • Pierre Barbier, président de l’UNAN 29 (APMB)
  • Bernard Mahéo, vice président (Le Tinduff)
  • René Le Jeune, trésorier (Sainte Marine)
  • Pour APMB (Brest)
    • Richard Tanguy, président
    • Yvon Le Guern, vice président
    • Jean Pierre Gourio, vice président
    • Jean Christophe Bertelet, membre du CA
    • Gérard Simon, commission technique
  • Pour l’APPT (Le Tinduff)
    • Outre Bernard Mahéo, président
    • Alain Poulard, trésorier
    • Pierre Jean Favre, membre
  • Pour  l’AP Morgat
    • Pierre Loïc Le Guet, vice président
    • Jean Pierre Menesguen, membre du CA
  • Pour l’APPLOC (Loctudy)
    • Serge Chénedé, président
  • Pour L’UPRB (Roscoff)
    • Michèle Lesage, présidente
    • Christian Guyader, secrétaire
  • Pour l’AUPPC (Concarneau)
    • Alain Bondois, président
    • Christian Poulain, secrétaire
    • Luc Chapron, secrétaire adjoint
    • Michel Sans, membre du CA
  • Pour l’ANPLF (Port LA Forêt)
    • Georges Guillot, vice président
    • Josiane L’Helgouac’h, secrétaire
  • Pour Camaret – Plaisance
    • Louis Daniel, vice président
    • Christian Wozniak, membre du CA

Absents excusés

  • Serge Caron, APMB, trésorier de l’UNAN 29
  • Alain Aguillard, APPC
  • Gildas Pellen, APPC
    (procuration à René Le  Jeune)
  • Laurent Buzit, APSM
    (procuration à  René Le Jeune)
  • Louis Guillou, ADPM :
    (procuration à Michel Sans).

Après un café d’accueil offert par l’APMB, Richard Tanguy, président de l’association souhaite la bienvenue aux participants.

Pierre Barbier, président de l’UNAN 29, ouvre la séance à 10 heures.

Après avoir salué la mémoire de Jean François l’Ollivier, ancien président, disparu il y a presque un an, il souhaite la bienvenue aux représentants de l’Association des Plaisanciers du port de Loctudy (APPloc) et à l’Association de défense des plaisanciers de l’anse du Minaouët (ADPM) qui viennent d’adhérer à l’UNAN 29. Ces adhésions sont acceptées à l’unanimité des membres de l’assemblée générale.

Il rappelle que l’UNAN 29 regroupe environ 1200 adhérents.

Rapide tour de table

APMB  (Brest)

L’association est forte de 300 adhérents pour environ 1150 bateaux (700 au port du Château et 450 au port du Moulin blanc)

APPC (Pont de Cornouaille)

Il s’agit d’une ZMEL, gérée par l’association de 80 membres.

APPT (Plougastel?Daoulas)

Port en régie municipale. Multiples problèmes entre plaisanciers et gestionnaire. 140 adhérents. Nombreux départs du port à la suite du changement du mode de gestion.

APLOC (Loctudy)

112 adhérents (dont la moitié environ de pêcheurs plaisanciers) sur un total de 650 mouillages. Le CA étant composé majoritairement de voileux, un nouvel équilibre sera recherché en conséquence. Le port, après dragage, est maintenant en eaux profondes mais au prix d’une augmentation de 16% de la redevance. L’association est aussi un acteur de la vie communale.

APSM (Sainte Marine) :

Association un peu somnolente, surtout intéressée par la convivialité. Bonne entente avec le gestionnaire municipal. 50 adhérents.

AUPPC (Concarneau)

136 adhérents soit 30 % de l’effectif du port. Objectif : défense du plaisancier et animations. Bonne entente avec la mairie gestionnaire, tout en restant très vigilant.

UPRB (Roscoff)

50 adhérents. Encore des problèmes avec la CCI gestionnaire, même si ça s’améliore.

APM (Morgat)

Le budget du port est autonome. L’association représente une force de proposition au CLUPIPP. Nécessité de rester attentif car un collectif vient de se créer pour s’occuper de certains aspects de la vie portuaire (désensablement par exemple). Ce collectif n’a aucun lien avec l’association.

Camaret plaisance

L’organisation d’une journée «sécurité» est en cours pour le mois de Juin 2015.   Le PV de l’assemblée Générale de mars 2014 est approuvé à l’unanimité.

Rapport moral

Pierre Barbier rappelle que le CA s’est réuni deux fois en 2014 (14 mai et 15 novembre) dont les comptes?rendus ont été adressés à chaque association.

Il reformule les objectifs de l’UNAN 29 :

  • mieux communiquer
  • identifier les problèmes communs
  • fédérer les compétences
  • représenter l’UNAN 29 auprès des pouvoirs publics.

AG de l’UNAN France

Y participaient Pierre Molinard et Pierre BARBIER  L’UNAN France  a tenu son AG début décembre 2014 à Paris. Le déroulement de cette AG a été perturbée par le problème morbihannais (création d’une association UNAN 56 dissidente de celle déjà en place). La candidature de cette nouvelle association créée sous le nom d’APPM (Association des Ports de Plaisance du Morbihan) a été validée par le bureau national alors que l’UNAN est organisée, selon ses statuts, en UNAN départementales ou régionales. A la demande de plusieurs UNAN départementales, une commission a été créée afin de proposer au bureau une sortie de crise. On attend sa décision !

  • L’UNAN France a participé à la rédaction des dispositions modifiant la « division 240 » relative à la sécurité. La demande visant à étendre la dérogation des engins de survie de 6 à 12 miles n’a pas été retenue.
  • L’instauration d’une redevance VHF est toujours d’actualité et justifie une attention particulière.
  • Concernant la pêche, il convient de rester vigilant par rapport à l’évolution permanente de la réglementation.

Divers

  • La taxe foncière applicable aux ports de plaisance soulève des questions actuellement sans réponse de la part de la DGFIP. Elle devrait s’appliquer à la fin de cette année.
  • Le parlement examine actuellement les modalités de la mise en place d’une redevance pour les mouillages dans les aires marines protégées.
  • Au niveau de la commission « pêche et environnement », on note une bonne collaboration entre UNAN et la FNPPSF.
  • Pour l’instant,    l’instauration d’un permis « pêche » n’a pas été décidée mais reste dans les tuyaux.
  • Ports et mouillages : un document important a été élaboré par Georges Assaiante, membre du bureau national. Nous attendons sa publication.
  • Les assises nationales de la pêche – plaisance prévues cette année sont reportées à 2016 pour cause d’élections.
  • Il est à noter que le CSNPSN a été supprimé. L’UNAN y participait activement. Nous ne sommes donc plus en prise directe avec les interlocuteurs institutionnels. Les compétences de cette instance ont été confiées au ministère des transports (Direction Centrale des Affaires Maritimes) ! Il est à craindre que les plaisanciers soient écartés, de fait, des organes de décision y compris à l’échelon des ports au sein desquels le fonctionnement des conseils portuaires pourrait être modifié.
  • Les finances de l’UNAN France sont saines, voire abondantes et les dépenses sont maigres !  On pourrait réfléchir à utiliser ces fonds pour aider les associations en difficulté financières à la suite de problèmes juridiques. Cette orientation nécessaire sera rappelée à l’UNAN France.

UNAN 29

  • Bernard Mahéo, vice président, fait le point sur les diverses instances auxquelles l’U29 est appelée à participer.
  • Le tribunal administratif de Rennes a examiné le 25 janvier 2015, à la demande du Préfet du Finistère, une contravention de grande voirie visant un plaisancier ayant effectué le carénage de son navire dans un port de plaisance, dans un endroit non autorisé.
  • Natura 2000 : la charte est signée pour la rade de Brest.
  • GIZC : pas de réunion.
  • Programme life?pêche à pied : nombreuses réunions. Le pilotage a été confié à Bretagne Vivante sans concertation avec les autres acteurs du projet. Des formations sont proposées pour devenir « médiateur le l’estran ». Michel Sans intervient : on est un peu noyé dans cette multiplicité de structures (Natura 2000, GIZC, SAGE, NAMO… On ne sait à quel ministère s’adresser en cas de contestation ! Michel SANS se porte volontaire pour jeter les bases d’un courrier à adresser au Secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la Simplification
  • Lors du dernier CA de l’UNAN 29, le président avait été mandaté pour engager une réflexion sur un projet de rapprochement des UNAN bretonnes (56,22,35 et 29) afin de mieux « coller » aux institutions de l’Etat et des collectivités territoriales de plus en plus organisées en compétences régionales (les projets d’installation d’éoliennes en mer constituent de bons exemples).

A cette fin et à notre initiative, une première rencontre a eu lieu à Loudéac en juin 2014, avec des échanges intéressants. Chaque UNAN a pu relater ses activités. A noter la disparité entre elles. L’UNAN 56 pèse 4.200 adhérents alors que le 35 et le 22, bien qu’en constant développement sont plus modestes. L’UNAN 29 compte près de 1.200 membres.

  • Au cours d’une seconde réunion régionale et toujours à notre demande, nous avons eu l’occasion de rencontrer M. Dubois, ancien directeur de la SAGEMOR (ports du Morbihan) et actuel président de l’Association des Ports de Plaisance de Bretagne (gestion de 12 ports). L’entretien a été fructueux et des problèmes tels que les listes d’attente, la cession des bateaux et des places de mouillage, le passeport escale ont été abordés, ainsi qu’une gestion harmonisée des ports de
    plaisance. De plus en plus, les gestionnaires de port sont invités par les collectivités territoriales à développer les activités en lien avec l’économie du tourisme, parfois au détriment des plaisanciers, comme c’est déjà le cas en Méditerranée. Nous devons veiller au grain.
  • Concernant le fonctionnement du Collège Plaisance de NEF, le CA avait mandaté le président pour organiser une rencontre avec le directeur  de NEF et le représentant de la FNPPSF, certaines associations ayant décidé de ne plus participer aux travaux en raison d’un mauvais fonctionnement de ce groupe de travail (absence d’ordre jour et adressé trop tard, absence de compte?rendu, peu
    de thèmes de travail). La réunion a pu être organisée dans les locaux de NEF. Michel SANS et Pierre BARBIER y ont participé. Un protocole a été élaboré et transmis aux associations par mail le 31 janvier 2015. Celles?ci sont invités à participer en nombre aux travaux de cette structure importante et n’ayant pas d’équivalent en France.
  • La redevance concernant le mouillage en zone protégée : nombreuses protestations  contre cet impôt masqué. Une lettre a été adressée à tous les élus parlementaires finistériens pour les sensibiliser au problème.

Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

Rapport financier

Le compte financier a été adressé aux associations avec l’ordre du jour de l’AG. Il présente un excédent cumulé de 3.179,73 €. Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

Débat d’orientation

  • Il est souhaitable que nos expériences et actions soient mutualisées, et donc que les associations communiquent mieux entre elle. Le projet d’une lettre (journal de bord) est évoqué. Le rythme de la publication reste à déterminer. Elle serait diffusée dans toutes les associations pour les informer de la vie de chacune d’entre elles (animations, convivialité, problèmes de port, etc.)
  • Christian Wozniak, de Camaret Plaisance expose le projet d’une journée «  sécurité », qui devrait avoir lieu au mois de Juin. Cette action réunirait tous les acteurs de la sécurité (CROSS , SNSM, Préfecture Maritime, Protection Civile, UNAN 29). Des exposés théoriques, des retours d’expériences, des exercices en mer sont prévus.
  • On suggère de faire confectionner des pavillons UNAN 29.
  • Communication interne : il est fortement conseillé de s’abonner (gratuitement) à la newsletter de l’UNAN France ( http://www.unan.fr) ainsi qu’à celle des Navigateurs du Golfe du Lion (robot@asso?web.com) qui contiennent souvent des infos intéressantes.

Questions diverses

On envisage de créer un poste de trésorier adjoint et de secrétaire adjoint.

La séance est levée à 13 heures, suivie d’un repas convivial.