Category Archive Sécurité

Accidentologie plaisance




Le Système National d’Observation de la Sécurité des Activités Nautiques (SNOSAN) est un observatoire interministériel qui répond à la volonté de mieux connaître les caractéristiques des accidents relatifs à la plaisance et aux activités nautiques récréatives et sportives en eaux françaises.

Il vient de publier le bilan de l’accidentologie pour l’ensemble de l’année 2020.

Le site de l’UNAN – à laquelle nous adhérons- met en ligne ce rapport complet. Vous pouvez le consulter en suivant ce lien ici !


Voici par exemple un extrait de ce que l’on peut y découvrir d’intéressant :

LES PRINCIPAUX EVENEMENTS PAR NOMBRE D’OPERATIONS SUR LES FLOTTEURS DE PLAISANCE

Les opérations pour “Avarie du système de propulsion”, quel que soit le flotteur plaisance, sont plus fréquentes ! Et elles sont en augmentation pour les navires à moteur de moins de 8 mètres ! Ce résultat est le même sur toutes les façades maritimes.

Avis urgent aux navigateurs

Un avis urgent aux navigateurs a été émis par la préfecture maritime :
il concerne la zone proche du port du Bloscon !

AVIS 3047/21

Problème en mer?

Vous êtes témoin ou victime d’un problème en mer ?

APPELEZ LE CROSS

TÉL 196 OU CANAL 16 VHF

Victime ou témoin d’une urgence en mer, j’appelle le 196 (ou le canal 16 de la VHF) pour contacter le Cross et déclencher les opérations de secours.

L’Observatoire des Ports de Plaisance communique

Relayé par la Mission de la navigation de plaisance et des loisirs nautiques de la Direction des affaires maritimes, voici les derniers supports de communication de l’ Observatoire des Ports de Plaisance (Ministère du développement durable) pour diffusion auprès de nos usagers.

Retrouver les à l’affichage de l’UPRB au port de Bloscon ou sur notre site en cliquant sur cet extrait pour suivre ce lien:

(consultez directement le site du SNOSAN ici )

ainsi que celui-ci :

Interdiction des activités nautiques

Les préfectures maritimes ont émis les 17 et 18 mars des communiqués pour l’interdiction des activités nautiques dans le contexte sanitaire actuel.

Par exemple, voici le communiqué de presse de la préfecture maritime de l’Atlantique et Manche-ouest:

« Afin de prévenir la propagation du coronavirus COVID-19 et de protéger la population, le Président de la République a décrété des mesures de confinement qui sont entrées en vigueur hier, mardi 17 mars 2020, à 12h00, pour au moins quinze jours (décret n° 2020-260 du 16 mars 2020).

Rester chez soi, c’est sauver des vies. La sienne, celle de ses proches, celle des hommes et des femmes qui luttent H24 contre ce virus.

Le confinement est une mesure-clef pour limiter la propagation de l’épidémie et préserver ainsi sa santé et celle des autres. Par conséquent, toutes les activités nautiques, quelles qu’elles soient, sont interdites.

Le mot d’ordre est simple : Il faut rester chez soi ! Reportez vos sorties en mer afin de vous protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours et de santé qui interviennent déjà, souvent, dans des conditions difficiles.

Les vecteurs de sauvetage en mer sont comptés et leur mobilisation intempestive peut avoir un impact pour porter assistance à une victime de l’épidémie de COVID-19. Chaque opération de secours en mer peut en effet représenter une victime en plus à prendre en charge par des services hospitaliers déjà très sollicités.

Les contrevenants seront sanctionnés. Des contrôles seront réalisés par les services de l’Etat pour veiller à la bonne application de ces règles en mer.

Soyez responsables, soyez citoyens, restez chez vous !« 

Guide des loisirs nautiques en mer

à consulter sur en cliquant sur l’image ci-dessus

www.ecologique-solidaire.gouv.fr